Ange en verre soufflé

25,00

Petit angelot ailé en verre soufflé. Il a été créé en France dans l’atelier d’un maître verrier qui perpétue des gestes millénaires avec une âme d’artiste.

Un ange est une créature surnaturelle dans de nombreuses traditions, notamment dans les trois religions abrahamiques et dans l’Avesta. Ce terme désigne un envoyé de Dieu, c’est-à-dire un intermédiaire entre Dieu et les hommes. Parfois, il transmet un message divin, parfois il agit lui-même selon la volonté divine.

Dimensions :  7 cm de haut x  5 cm de diamètre/longueur.

L’obtention du verre se fait par le mélange de trois matières premières: du sable, de la chaux, de la potasse qui sont alors fondues à une température de 1200°C.
Le résultat est une pâte verrière qui permet alors de la travailler en y ajoutant différents oxydes pour obtenir des couleurs variées. De ce mélange de matières en fusion et du souffle du maître verrier, naît l’œuvre d’art.

Le verre soufflé apparaît au Ier siècle avant J.C en Syrie (ou en Phénicie )où l’on inventa la canne à souffler. De là, cette méthode passa en Italie, puis en Gaule et en Espagne puis dans toute l’Europe De nos jours les maîtres verriers utilisent toujours la canne à souffler.

Dimensions:

3 modèles disponibles.

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Description

Petit angelot ailé en verre soufflé. Il a été créé en France dans l’atelier d’un maître verrier qui perpétue des gestes millénaires avec une âme d’artiste.

Un ange est une créature surnaturelle dans de nombreuses traditions, notamment dans les trois religions abrahamiques et dans l’Avesta. Ce terme désigne un envoyé de Dieu, c’est-à-dire un intermédiaire entre Dieu et les hommes. Parfois, il transmet un message divin, parfois il agit lui-même selon la volonté divine.

Dimensions :  7 cm de haut x  5 cm de diamètre/longueur.

L’obtention du verre se fait par le mélange de trois matières premières: du sable, de la chaux, de la potasse qui sont alors fondues à une température de 1200°C.
Le résultat est une pâte verrière qui permet alors de la travailler en y ajoutant différents oxydes pour obtenir des couleurs variées. De ce mélange de matières en fusion et du souffle du maître verrier, naît l’œuvre d’art.

Le verre soufflé apparaît au Ier siècle avant J.C en Syrie (ou en Phénicie )où l’on inventa la canne à souffler. De là, cette méthode passa en Italie, puis en Gaule et en Espagne puis dans toute l’Europe De nos jours les maîtres verriers utilisent toujours la canne à souffler.

3 modèles disponibles.

Informations complémentaires

Verre soufflé

violet, jaune, rose